BIG MAN
DE LA VRAIE VIE À LA VRAIE LÉGENDE

- Vos Commentaires -

 

Retour à l'accueil  déposer un message   retour au livre

 


[...] mon sentiment sur le livre de Clarence est qu'il est délicieux, empli de mille histoires fabuleuses sur la scène du New Jersey, et qu'on se soucie peu, à sa lecture, de savoir ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas, un très bon bouquin américain, qui plus est fort bien traduit [...] C'est pas le Chant du Bourreau de Norman Mailer. Mais c'est un livre drôle, et doux et décrépit comme la côte du New Jersey et comme les hanches de Clarence Clemons. Parmi les proches de Bruce, personne n'a fait mieux jusqu'à présent. En tout cas, pas Dave Marsh.

Kyle William (2-03-2010 et 18-03-2010, sur le forum LOHAD)


j'ai fini le livre il y a quelques jours, très agréable à lire, très déroutant aussi, il est vrai qu'on se mélange pas mal entre le vrai et le faux, un grand merci Hugues pour ton boulot !

j'ai bien aimé l'écriture de Don Reo, surtout quand il parlait de l'E Street Band en montrant tous les problèmes physiques de chacun mais une fois sur scene ils oublient tous ces douleurs et se donnent à fond, quel courage de la part de Clarence , la vie ne doit pas être drôle tous les jours même si ça à l'air d'aller un peu mieux.
vraiment très agréable comme livre , Clarence a du bien s'amuser à raconter toutes ces choses, je me suis quand même sentis insulté personnellement dans le livre par un ami de Clarence parle des fans du E Street Band sur Internet, je crois que tous les "pauvres connards" qui suivent tous les sets se reconnaitront en lisant ce passage.

fanduboss (1-12-2009, sur le forum LOHAD)


passionnant toutes ces histoires, c'est un régal

gene (5-11-2009, sur le forum LOHAD)


Un vrai REGAL ce bouquin !! Merci Hugues pour la traduction.

wil (31-10-2009, sur le forum LOHAD)


Le partie pris de procéder par différentes petites touches successives sans forcément respecter de chronologie très stricte et de mélanger la réalité à la légende fonctionne assez bien.

C'est assez fin de la part de Clarence se dire que peu de gens sont susceptibles de s'intéresser à sa vie mais que certains moments clefs, rencontres étonnantes et autres mythes et mémoires (Castro, Brautigan, Dylan, Friedman etc...) valent le coup d'être partagés.

En revanche il est assez difficile pour moi de tirer le vrai du faux, de faire la part entre la vie et la légende.

Je suppose qu'il y a sans doute une part de vérité dans la légende ainsi qu'une bonne dose d'invention dans ce qui est censé être la vraie vie.

Je ne sais pas ce qu'en pense le traducteur.

Bill Horton (30-10-2009, sur le forum LOHAD)


Je suis en train de lire Big Man et, sans que cela réussisse vraiment à ébranler mon scepticisme et ma circonspection face à l'apport réel de CC à la geste springsteenienne (autre que symbolique et discrimatoirement positif, puisqu'on sait que c'est l'auteur qui lui a dicté note à note les mélodies de ses grands supposés solos "historiques") et au grotesque lourdement semellé des sketches censés le célébrer et le valoriser sur scène, je dois admettre que le livre est excellent, en partie d'ailleurs grâce à l'artifice pourtant très casse-gueule des "légendes".

Laurent Chalumeau


J'ai dévoré le livre, plongé littéralement dans ses aventures imaginaires ou non... un pan de l'Histoire de ce groupe d'exception... je ne m'attendais pas à être autant bluffé je dois dire... le jeu du "miroir" avec Don est une idée lumineuse... Clarence est un sacré bonhomme... tous les thèmes chers à l'Histoire de la musique sont recueillis... par moment je pensais au mythe du Blues, ce lien entre la mort, la musique... tous les sujets chers au Blues... Clarence incarnant par sa puissance et sa force l'imaginaire du Blues... comme s'il racontait son histoire "d'ailleurs"... bref, je me suis régalé... et puis il y a quand même quelques pépites relatées qui nous prouvent (mais nous n'en avions pas besoin) à quel point sa vie a été géniale... on apprécie encore plus Bruce et les siens... c'est dire...quelle vie !!! quels génies !!!

Mathieu Foucou


"J'ai eu la chance de lire la traduction française du livre avant sa sortie. Que dire ?... Que, moi le fan de Springsteen, j'ai découvert plein de choses sur mon idole et son E Street Band ? Oui, bien sûr, mais ça ne suffirait pas. Que cette collection de souvenirs véridiques ou romancés dresse le portrait d'un homme, Clarence Clemons, que je croyais connaître à tort ? À l'évidence, mais plus encore... Que ce livre m'a fait pénétrer dans les coulisses du monde de la musique pop américaine, du show business, dans les arcances de la célébrité et de l'amitié (le rapport complexe de Big Man à la célébrité est à la fois révélateur et touchant, comme son rapport à Springsteen lui-même, sans qui il ne serait rien mais aux côtés de qui il est si difficile d'être quelqu'un)?... Au final, ce que cette lecture me donne envie de dire, c'est que plus que les souvenirs de Clarence "Big Man" Clemons, ce livre est avant tout un vrai livre, qui se suffit à lui même, de la littérature, et que ça, c'est une excellente surprise."

Mikaël Ollivier (www.mikaelollivier.com)


Hi amis fans de Bruce !

Autrefois le fan de Springsteen était assez frustré car il n' avait pas droit à grand chose mais comme dit Bob les temps changent et avant un dvd du Working on dream tour (et un nouvel album, et le Darkness 30 years, et le tracks 2, bon ok j' arrête là) vous pouvez lire le formidable livre de Big man himself sur ce groupe légendaire que nous aimons tant : le E Street band.

Merci

Le lien pour rejoindre le groupe :

http://www.facebook.com/group.php?gid=140713067634

@mitiés

YAZID

"and last but not least.....words fail me....do I have to say his name?...do I have to say those words?....do I have to say his name ?....let me just say king of the world.... master of the universe....emperor of all things, great or small....faster than a speeding bullet....more powerful than a locomotive....able to leap tall women, I mean tall buildings in a single bound....is it a bird?....is it a plane?....what the hell is it?....Clarence Clemons on the saxophone"

Yazid Hammadi, administrateur du groupe Les Fans de Bruce Springsteen en France sur facebook.
[12/10/2009]


"Avec trois semaines d’avance sur sa date de sortie aux Etats-Unis, le 21 octobre, les stands de merchandising du Giants Stadium, où se déroulent actuellement cinq concerts historiques de Bruce Springsteen, vendent Big Man, le livre de Clarence Clemons, saxophoniste du E Street Band.

J’ai donc craqué pour ce gros livre (près de 400 pages), co-écrit avec Don Reo, qui se révèle un pur bonheur d’écriture et d’humour. Clarence Clemons y montre un talent de “storyteller”, de raconteur d’histoire, qui rivalise avec celui de Bruce Springsteen. Le récit de sa discussion nocturne sur le boardwalk d’Asbury Park avec Bruce Springsteen, qui a entraîné l’entrée de Clarence Clemons dans le E Street Band, est, en particulier, une petite merveille.

Une histoire également évoquée dans Tenth Avenue Freeze out, dont ce vers suscite toujours un tonnerre d’applaudissements.

When the change was made uptown
And the Big Man joined the band
From the coastline to the city
All the little pretties raise their hands

Dans le big book du Big Man, on apprend aussi la façon dont Robert de Niro a “volé” à Bruce Springsteen sa réplique-culte du film Taxi Driver, « Are you talking to me » ?

Toutes les histoires regroupées dans ce livre sont basées sur des faits réels. Mais, comme tous les récits dans les familles ou les groupes d’amis, à force d’être racontées, elles finissent par intégrer une part de fiction. Et par former une sorte de mythologie.

Alors, ne ratez pas ce livre, d’autant plus que, grâce à l’ami Hugues Barrière, il sera disponible en traduction française dès le 27 octobre quelques jours à peine après sa sortie américaine."

Laurent Samuel (sur son blog)
[6/10/2009]


"Les légendes ont ceci de particulier qu'elles s'amplifient au fur et à mesure qu'on les raconte. Cette fois-ci, la légende du rock est racontée par une autre légende, Clarence Clemons en personne. "Big Man" fait revivre l'histoire de Clemons dans un style narratif unique évoquant à la fois l'Histoire du rock avec un grand H et son folklore. C'est un livre indispensable pour tout amoureux de la musique. "

Bill Clinton, ex-président des États-Unis


"Big Man est l'un des livres les plus géniaux jamais écrits sur un grand black. Si vous voulez entrer dans l'intimité d'un grand black sans risquer de prendre son poing dans la figure, ce livre est pour vous !

Chris Rock, acteur, humoriste américain.


"Big Man est trop drôle, profond, insolent et sage pour avoir été écrit par deux personnes. Je soupçonne Don Reo d'être un personnage fictif. C'est un livre mystique, un livre d'une étrange beauté, un livre merveilleux."

Kinky Friedman, chanteur, romancier et homme politique américain.

 Retour au livre Remonter en haut de la pageHaut de page  Retour à l'accueil Nouveau message  retour à l apage d'accueil Accueil